PAROLE D'EXPERTS

 

Association de Conseillers Indépendants au service de la gestion de votre patrimoine

Et si la France en faisait déjà assez contre la fraude fiscale

Posté le : 14/05/2019

Le président de la République Emmanuel Macron s’interrogeait lors de sa conférence de presse du 25 avril dernier: doit-il «aller plus loin» en matière de lutte contre la fraude fiscale? Pour le savoir, ainsi que pour évaluer le phénomène, le premier ministre Édouard Philippe a missionné la Cour des comptes sur le sujet. Comme l’avait d’ailleurs promis le président. «Le moment est venu de dresser un bilan de l’ampleur de la fraude fiscale dans le pays et d’évaluer l’action des services de l’État et les outils qui sont mis en place», écrit Édouard Philippe dans la lettre de mission envoyée à la Cour. 

Aucun organisme public n’a récemment évalué l’ampleur de la fraude fiscale en France. Le gouvernement ne sait donc pas, sur ce point, sur quoi débouchera le travail des magistrats des finances publiques. En revanche, l’exécutif a déjà sa petite idée sur l’autre aspect de la mission qu’il confie à la Cour, à savoir l’évaluation des moyens mis en œuvre pour lutter contre la fraude fiscale. En somme, la France en fait-elle suffisamment? La réponse attendue par Matignon est clairement positive. «La mission sert à porter un regard objectif et indépendant sur ce qu’on fait déjà» explique-t-on sans détour à Matignon, qui table ainsi sur des conclusions en sa faveur.

En savoir plus : Lefigaro.fr