Association de Conseillers Indépendants au service de la gestion de votre patrimoine

Edito du 17 septembre 2019

01/10/2019
Thumbnail [16x6]

LAZARD PATRIMOINE

Un fonds flexible international, conçu pour s’adapter aux différents contextes de marché et reflétant nos convictions macroéconomiques

Perspectives économiques et financières

L’opinion exprimée ci-dessous est en date du 12 septembre 2019 et est susceptible de changer.

Comme en 2016, l’économie mondiale connaît un net ralentissement du secteur manufacturier qui pour l’instant n’a pas contaminé le reste de l’économie. Celui-ci s’explique notamment par les problèmes spécifiques du secteur automobile et par l’incertitude liée à la guerre commerciale.

Si toutes les menaces annoncées étaient mises à exécution, cela pourrait constituer un choc négatif supplémentaire qui augmenterait la probabilité de basculement. Cependant, on n’observe pas pour l’instant les signes précurseurs d’une entrée en récession. A l’approche des élections présidentielles, Donald Trump voudra-t-il prendre le risque de peser davantage sur l’économie ?
 

Un accord commercial constituerait un élément positif pour les économies chinoise et européenne. En Europe, la résolution du Brexit permettrait également une baisse de l’incertitude.

Les banques centrales ayant fait le choix d’assouplir leur politique de manière préemptive, les taux longs ont fortement baissé, intégrant sans doute le principe d’une politique monétaire durablement plus accommodante. Les anticipations de baisse des taux sont très fortes. Si les facteurs de risque évoqués ci-dessus se résorbent, un retour sur des niveaux plus normaux pèserait sur les obligations d’État.
 

Les marchés actions offrent aujourd’hui une prime de risque historiquement importante par rapport aux autres classes d’actifs, compensant largement les risques. Aucun scénario de récession ne semble se mettre en place à court terme. Le contexte pourrait donc s’avérer porteur pour les marchés actions, mais la flexibilité reste de mise, compte tenu des incertitudes.

Positionnement du portefeuille

 

Performances et risques

 

Source : Lazard. Au 31 août 2019. (1) Indice chaîné depuis le 31 décembre 2015. Précédemment 15% MSCI AC WORLD + 85% FTSE MTS Global nd en euros. Depuis le 20 novembre 2017, 20% MSCI World AC en euros dividendes nets réinvestis + 80% BofA ML Euro Government Index coupons nets réinvestis. A partir du 2 janvier 2019 2018 : 20% MSCI World AC en euros dividendes nets réinvestis + 80% BofA ML Euro Broad Market Index coupons nets réinvestis. (2) Source : Morningstar. L'univers de comparaison est constitué des fonds ouverts commercialisés en Europe, ouverts ou présents dans la base Morningstar à la date de calcul dans la catégorie EUR Cautious Allocation - Global, priorité à la part institutionnelle. (3) Calculs réalisés sur une fréquence hebdomadaire sur 1 et 3 ans. Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs. Ces performances sont données à titre indicatif et s'apprécient à l'issue de la durée de placement recommandée. Les références à un classement, un prix ou à une notation d’un OPC ne préjugent pas des résultats futurs de ce dernier. La méthodologie est disponible auprès de l’organisateur.

*L'exposition au marché actions et de change explique le classement du Fonds dans cette catégorie. Les données historiques utilisées pourraient ne pas donner une indication fiable du profil de risque futur de l'OPC. Rien ne garantit que la catégorie affichée demeure inchangée, et le classement est susceptible d’évoluer dans le temps. La catégorie la plus basse n’est pas synonyme d’investissement sans risque. Le capital n’est pas garanti.

Autres facteurs de risques importants non pris en compte dans l’indicateur : Risque de crédit : Risque éventuel de dégradation de la signature d’un émetteur ou celui de sa défaillance qui induira une baisse du cours du titre. Risque de liquidité : Risque lié à la faible liquidité des marchés sousjacents qui les rends sensibles à des mouvements significatifs d’achats et de ventes. Risque de contreparties : Risque de défaillance d’une contrepartie la conduisant à un défaut de paiement.Risque lié aux dérivés : Le recours à ce type d’instruments financiers peut amplifier le risque de pertes. La survenance de l’un de ces risques pourra entraîner une baisse de la valeur liquidative de l’OPC. Les autres risques sont mentionnés dans le prospectus.

Pour plus d’information sur les caractéristiques, les risques et les frais du FCP, veuillez-vous reporter au prospectus disponible sur simple demande auprès de la société ou sur le site www.lazardfreresgestion.fr