Association de Conseillers Indépendants au service de la gestion de votre patrimoine

Immobilier locatif : la fin des passoires thermiques

04/04/2021
Thumbnail [16x6]

La ministre de la Transition écologique veut avancer à 2025 l'interdiction de louer les logements classés G au titre du diagnostic de performance énergétique.

Alors que le projet de loi Climat prévoit déjà l'interdiction de la mise en location des passoires thermiques en 2028 (logements classés F et G au titre du diagnostic de performance énergétique ou DPE, la ministre Barbara Pompili, dans un entretien au Parisien, a annoncé vouloir avancer cette date pour les pires passoires thermiques.

La ministre propose ainsi que cette interdiction de louer concerne les logements classés G dès 2025, au lieu de 2028. Par ailleurs, Barbara Pompili souhaite l'exclusion du marché locatif des logements disposant d'un diagnostic en catégorie E en 2034, alors qu'ils n'entrent pas aujourd'hui dans la catégorie des passoires thermiques.

"Si nous y parvenons, nous passerons de 1,8 million de logements concernés par une obligation de rénovation (pour les seuls F et G) à 4 millions", affirme la ministre. Pour rappel, la France compte, sur le parc de résidences principales, 4,8 millions de logements classés F ou G au titre du DPE, selon des chiffres publiés par le service des données et études statistiques (SDES). Plus précisément, il y a 1,7 million de logements classés G et 3,1 millions de logements classés F, toujours selon le SDES.

Enfin, près de 7 millions de résidences principales ont un diagnostic avec l'étiquette E. L'obligation de rénovation ne portera cependant que sur les logements loués. Les propriétaires occupants de passoires thermiques ne sont pas pour l'instant concernés par une obligation de rénovation.