Association de Conseillers Indépendants au service de la gestion de votre patrimoine

Prévoyance : Les 8 chiffres à connaître

30/11/2021
Thumbnail [16x6]

Le 14e baromètre réalisé par le Centre technique des institutions de prévoyance (CTIP) et le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc), confirme le fort attachement des salariés à la couverture complémentaire des entreprises. 


88%. C'est le taux des entreprises proposant une complémentaire santé obligatoire à leur salarié. Il est en augmentation constante depuis 2013. Il est passé de 86% en 2019, à 88% en 2021. Mais le plus souvent, ces dernières ne couvrent que le niveau minimum prévu par la loi.

47 %. C'est le taux des salariés qui disposent donc aujourd’hui d’une complémentaire santé obligatoire avec options, contre 32% en 2019. 

37%. Le taux des salariés estiment que le montant des cotisations est trop élevé :
 

25% des salariés utilisent les réseaux de soins. Le service des complémentaires le plus plébiscité par les salariés reste toutefois l’accès à des tarifs négociés, au sein d’un réseau de soins. Pour 56% des salariés et 52% des entreprises, c’est le principal intérêt de ces réseaux. Mais bien que 6 salariés sur 10 déclarent souhaiter y avoir recours, seuls 25% l’ont concrètement déjà fait.

55 %. C'est le taux des salariés couverts par une complémentaire santé d’entreprise qui ont été informés par leur assureur de la possibilité d’accéder à de meilleurs tarifs via un réseau. Cette proportion faiblit ces dernières années : elle était de 62 % en 2017 et de 56 % en 2019.
 

15 %. C’est la part de salariés du secteur privé, selon le Baromètre Crédoc 2020, qui ne bénéficient encore d’aucune prévoyance. Il s’agit généralement de collaborateurs d’entreprises de petite taille.
 

44%. C’est le pourcentage de salariés qui considèrent la prévoyance collective comme un avantage offert par leur entreprise, selon le Baromètre Crédoc 2017.
 

34%. Plus d’un tiers des employés a été arrêté en 2020. Un bond de six points de pourcentage par rapport à 2019, selon le cabinet Gras Savoye Willis Tower Watson.