Association de Conseillers Indépendants au service de la gestion de votre patrimoine

Edito du 10 novembre

10/11/2020
Thumbnail [16x6]

 

Pourquoi la thématique « Grandes Marques » résiste à la crise ? 
Décryptage par Rosaine Cousin gérante du fonds CM-CIC Global Leaders chez Crédit Mutuel Asset Management

 


 

Pouvez-vous expliquer votre processus de gestion pour ce fonds ? Le processus d’investissement intègre des critères permettant d’analyser la force de la marque ainsi que l’excellence opérationnelle et financière de l’entreprise. À titre illustratif, Starbucks entrée en mars en portefeuille, se distingue par un taux de fi délité très élevé à la marque, 50 % des transactions sont opérées via la carte de fidélité et dans 40 % des cas, le consommateur américain en cas de fermeture de son Starbucks habituel se dirige vers un autre Starbucks. C’est un avantage considérable dans cette catégorie très compétitive qu’est la restauration rapide. Sur le plan financier, cela se traduit par une marge brute de 70 % et une croissance des ventes et résultats de 10 % et 20 % ces dix dernières années. L’expansion de Starbucks dans les émergents, principalement en Chine, sécurise sa croissance future au-delà de l’exercice actuel qui sera marqué par le Covid-19.

Comment trouvez-vous les « leaders du futur » ? La question centrale qui anime la gestion est de veiller à ce que chaque société dont le titre est détenu en portefeuille reste précisément leader sur le futur. La capacité de la marque à s’engager avec le consommateur ainsi que la génération et utilisation du cash sont des critères déterminants. Une marque qui coupe brutalement ses moyens moteurs (innovation, publicité, talents) fragilise sa position future, c’est ce que vous observez chez Coty ou Kraft-Heinz. Pour identifier les « futurs leaders », l’approche reste holistique : analyse des données quantitatives (classements des marques, screenings financiers) et qualitatives issues des rencontres réalisées avec les professionnels de l’industrie et les managements d’entreprises. Pour rester dans la catégorie du café - qui croit de 5 % par an – nous avons participé à l’introduction en bourse de JDE Peets. Leur marque californienne de café Peets, qui rencontre un succès retentissant auprès des jeunes, ainsi que leurs capsules l’OR (à la fois recyclables et compatibles avec les machines Nespresso) répondent aux nouvelles aspirations du consommateur en matière d’authenticité et respect de l’environnement. Le titre présente une décote significative sur Nestlé et intègre ainsi notre catégorie des marques en renaissance.

Comment se comporte CM-CIC Global Leaders dans la période chahutée que nous traversons ? Au 30 octobre, le fonds (part C) affiche une hausse de 5,4 %, soit une avance de 10,1 % sur son indice de référence, le MSCI AC Monde dividendes réinvestis libellé en euro.

Comment l'expliquez-vous ? CM-CIC Global Leaders est un fonds thématique qui investit dans des sociétés de marques fortes. À ce titre, le fonds est très exposé à la consommation (10 % courante, 29, 6% discrétionnaire). Paradoxalement cela a été bénéfique, car en suivant de près la dynamique de la consommation en Chine, nous avons rapidement pris conscience de l’ampleur de la situation. Aussi, avons-nous début février allégé les marques de luxe (Kering, Moncler) et de sport (Puma, Adidas). Lorsque le Covid-19 a évolué en pandémie, la sensibilité du fonds aux cycliques (Michelin, Volkswagen) a été réduite. Ceci a permis le rachat des titres dont la valorisation devenait déconnectée des fondamentaux dans la chute des marchés. Microsoft, Procter & Gamble ou Roche sont de bons exemples : leurs bilans sont des forteresses, les tendances de croissance sous- jacentes et rentabilité intactes.

Quels changements voyez-vous dans le contexte actuel, qui pourraient impacter votre univers d’investissement et la construction du portefeuille ?
Le confinement et les injections massives de liquidités ont permis une belle avancée dans la résolution des crises sanitaires et financières. Nous profitons du rebond (+30 % pour l’indice MSCI AC Monde sur les plus bas) pour élaguer quelques positions. La crise économique ne fait que commencer. Ainsi, avons-nous cédé American Express au profit de Visa et Paypal, des acteurs à la fois plus globaux, plus digitaux et très générateurs de cash. Dans des marchés qui se stabilisent, la sélection sera déterminante pour la performance du fonds. Par ailleurs, nous recherchons des leaders dont le modèle économique répond à des dynamiques sous-jacentes variées.

Quelques exemples ? Le confinement accélère l’adhésion du consommateur au contenu digital. Nintendo vient ainsi compléter nos positions en Netflix et Tal Education. Son jeu Animal Crossing a dépassé les attentes (22,4 millions d’unités vendues depuis mars 2020), tandis que le marché sous-estime le surcroît de croissance rentable qu’apportera leur nouvelle console de jeux, la Switch restant actuellement en rupture de stock. Nous avons également profité des inquiétudes du marché sur la dette de Danaher, causée par l’acquisition de GE Biopharma, pour acquérir le titre de cette société de grande qualité dans le domaine des sciences de la vie et de l’environnement. Son modèle économique « lames-rasoir », basé sur la vente d’équipements qui génère 70 % de revenus additionnels récurrents sous forme de services et consommables, lui assure une rentabilité élevée. Dirigée par un management d’exception, la société offre un profil de génération de cash très élevé. Enfin, parmi les marques montantes, la marque de sport Lululemon remporte un vif succès auprès d’une clientèle jeune pratiquant le yoga, un segment sous-exploité par les géants Nike et Adidas. Réalisant plus de 28 % de ses ventes grâce au digital, la marque est ainsi très rentable car moins tributaire des ventes réalisées en magasins.

 Achevé de rédiger le 09/11/ 2020 Les titres de sociétés soulignés en gras sont détenus en portefeuille. La référence à certaines valeurs est soumise à titre d'illustration. Elle n'a pas pour objectif de promouvoir l'investissement en direct dans ces instruments et ne constitue pas un conseil en investissement

 Achevé de rédiger le xx xx 2020 Les titres de sociétés soulignés en gras sont détenus en portefeuille. La référence à certaines valeurs est soumise à titre d'illustration. Elle n'a pas pour objectif de promouvoir l'investissement en direct dans ces instruments et ne constitue pas un conseil en investissement

Performances de CM-CIC Global Leader arrêtées au 30/10/2020.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Indicateur  MSCI AC World index

Performances au 30/10/2020

Ytd

1 an

2018

CM-CIC Global Leaders

+ 6,15 %

+ 12,02

-1,89%

Indicateur  MSCI AC World index

- 4,69 %

+ 0,02 %

-4,85 %

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

  • Code ISIN CM-CIC Global Leaders : FR0012287381
  • Durée de placement conseillée : > 5 ans
  • Echelle de Risque : 6/7

·  DICI

·  Fiche Valeur détaillée

Pour découvrir CM-CIC Global Leaders  en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=m8V70uwTPBU&t=18s

CM-CIC Global Leaders est exposé aux risques suivants : risque de perte en capital, risque de marché actions, risque d'investissement sur les marchés émergents, risque lié à l'investissement en actions de petites capitalisations, risque de change, risque lié à l'impact des techniques telles que les produits dérivés, risque lié aux investissements dans des titres spéculatifs (haut rendement), risque juridique, risque opérationnel.

Document à destination des professionnels. Les informations contenues dans ce document ne constituent en aucune façon un conseil en investissement et leur consultation est effectuée sous votre entière responsabilité. Investir dans un fonds peut présenter des risques, l'investisseur peut ne pas récupérer les sommes investies. Ce fonds est géré par Rosaine Cousin, gérante au Crédit Mutuel Asset Management, société de gestion agréée en France par l'AMF. sous le numéro GP 97-138,Société anonyme au  capital de 3 871 680 euros. Siège social et bureaux Paris : 4 rue Gaillon 75002 Paris, Bureaux Strasbourg : 4 rue Frédéric-Guillaume Raiffeisen 67000 Strasbourg, RCS Paris 388 555 021 – Code APE 6630Z, TVA Intracommunautaire : FR 70 388 555 021.Crédit Mutuel Asset Management est une entité de Crédit Mutuel Alliance Fédérale.  Prospectus et DICI disponible sur www.creles sites des producteurs, Le fonds ne peut être ni vendu, ni conseillé à l'achat, ni transféré, par quelque moyen que ce soit, aux Etats-Unis d'Amérique (y compris ses territoires et possessions), ni bénéficier directement ou indirectement à toutes « US Person », y compris toutes personnes, physiques ou morales, résidantes ou établies aux Etats-Unis.

Crédit Mutuel Investment Managers est une entreprise d'investissement agréée par l'ACPR. Crédit Mutuel Investment Managers intervient en tant que centre de métier de la gestion d'actifs de Crédit Mutuel Alliance Fédérale pour assurer l'animation, la promotion et la commercialisation des produits des entités de gestion auprès des réseaux distributeurs et auprès d'investisseurs professionnels.

Vos contacts Pour en savoir plus sur ce fonds :